Comment préparer son enduit chaux soi-même ?

L’enduit chaux est une solution de revêtement des murs. Il permet de limiter les problèmes liés à l’humidité et protège les murs contre les intempéries liées à la pluie. L’enduit chaux peut être préparé par soi-même ou par un professionnel. Cet article vous dit tout sur la préparation de l’enduit chaux.

Quels sont les différents types d’enduits chaux ?

Un enduit à la chaux est composé de la chaux, de l’eau et du sable. On distingue généralement deux types d’enduits à la chaux que sont l’enduit a chaux hydraulique naturelle et la chaux aérienne.

  • L’enduit à chaux hydraulique : Il est caractérisé par une prise lente et la chaux fait sa prise au contact de l’air. Son usage est conseillé pour l’intérieur et surtout dans les chambres sèches.
  • L’enduit à chaux aérienne : La chaux fait sa prise au contact de l’eau et sa prise est rapide. Son usage est conseillé pour l’extérieur et dans les pièces humides.

 

Les avantages d’un enduit à la chaux

Les enduits à la chaux sont les plus recommandés et les plus populaires quand il s’agit de revêtement d’un mur. Plusieurs raisons l’expliquent.

  • L’enduit à chaux permet de renforcer et de protéger les murs intérieurs comme extérieurs
  • L’enduit à chaux est fait avec des composants naturels qui respectent l’environnement et les murs. Il ne pollue pas l’environnement parce qu’il ne contient pas des éléments toxiques
  • L’enduit à la chaux avec du lin ou du chanvre peut avoir des capacités isolantes
  • La chaux permet d’éviter les problèmes liés à l’humidité : moisissures, fendillement. Elle est imperméable et facilite la respiration des murs.
  • On rencontre des enduits à la chaux de plusieurs couleurs telles que : beige, taupe, orange. Pour avoir les différentes teintures, il suffit d’y ajouter des pigments naturels. Il faut juste choisir la couleur que vous voulez ou qui correspond à votre décoration.
  • L’enduit à chaux participe à l’assainissement de vos murs et de votre maison.

L’enduit à la chaux est en particulier recommandé pour les murs des anciens bâtiments parce qu’il protège durablement les murs.

Malgré tous les avantages cités, l’enduit à la chaux présente aussi quelques limites.

La chaux est un produit agressif. Pour faire un enduit à la chaux, il faut s’équiper d’un masque, des gants, des lunettes de protection et des tenues adaptées. Un enduit à la chaux s’applique en fonction de l’endroit où il s’utilise. A l’intérieur, son applique nécessite plusieurs couches par rapport à l’application classique. Lorsque vous achetez un enduit à la chaux, veillez à vérifier la composition car un enduit à la chaux à base de ciment réduit les capacités qui permettent à la chaux de faire respirer les murs.

La fabrication d’un enduit à la chaux

Avant toute chose, il faut vous équiper d’un masque, de lunettes de protection, des gants et d’une tenue adaptée. Vous aurez ensuite besoin d’une truelle, d’un mélangeur ou d’un lisseur, de l’eau, un grand seau, une brosse et un malaxeur. Il vous faut acheter un sac de chaux, les prescriptions pour la fabrication sont indiquées sur l’emballage de la chaux.

  • Versez le sable dans une bétonnière et ajoutez-y la chaux et l’eau en tenant compte des proportions indiquées sur le sac à chaux.
  • Laissez ensuite tourner la bétonnière pendant quelques minutes. L’enduit ne doit être ni trop liquide ni trop épais.

La préparation de votre chaux doit dépendre du support de l’application. Pour les supports, on distingue : les surfaces fragiles en intérieur, les surfaces extérieures et les supports à prise rapide.

Comment appliquer un enduit à la chaux ?

L’application de l’enduit à chaux se fait généralement en quatre étapes. Avant de commencer, il faut protéger le sol avec une bâche pour ne pas le salir. Il faut aussi protéger les meubles et le toit, poser les cornières d’angles et fixer les bandes d’arrêt.

  • 1ere étape : Elle consiste à gratter et dépoussiérer le mur avec une lame à enduire de façon à enlever tous les grains qui pourraient provoquer des défauts pendant l’application.
  • 2eme étape : Elle consiste à humidifier le support en l’arrosant avec de l’eau
  • 3eme étape : Elle consiste à l’application de l’enduit
  • 4eme étape : Lissage et la finition

L’enduit pour un bon résultat, s’applique en trois couches.

  • La couche d’accrochage ou gobetis. Cette couche doit être fine et pourra créer un relief sur lequel la deuxième couche viendra se poser
  • Le corps d’enduit. Il permet de cacher les imperfections et protège le mur de la pluie
  • La couche de finition qui vient rendre lisse et donne l’aspect final.

Entre la première couche et la deuxième, il faut un écart de temps de 48h. Après la couche d’enduit, il faut aussi attendre une semaine pour appliquer la couche de finition. Pour chaque application, il est important de faire de haut en bas et récupérant le surplus au fur et à mesure sur les lames

Après application des 3 couches, une fois l’enduit sec, il faut à l’aide d’une éponge très légèrement humidifiée lisser l’ensemble du mur. Ce lissage peut être fait de plusieurs manières. Vous n’aurez qu’à choisir l’outil que vous avez à portée de main pour le faire. Cette étape est très importante pour un bon rendu.

Pour réussir la préparation de l’enduit à chaux, il faut tenir compte des éléments tels que : le support d’application, les prescriptions inscrites sur le sac de chaux. La réussite de son application permettra à vos murs de durer dans le temps et les rendra plus esthétiques.