Quelle est la durée de validité d’un devis signé

Le devis est un document écrit qui émane d’un fournisseur proposant de vendre un bien ou d’offrir un service à un client. Ce document contient une estimation des prix des produits ou services qu’il ne modifie pas tant que l’acheteur ne se prononce pas sur le sujet. Autrement, c’est une proposition commerciale faite par un fournisseur ou un ouvrier à son client, et qui reste valable jusqu’à l’approbation de ce dernier. Dans le cas d’une offre de service, on parle de proposition de contrat. Avec ce document, le client a une idée précise des dépenses nécessaires à la prestation qu’il souhaite avoir. La question fondamentale que l’on se pose est de savoir si le devis a une durée de validité. Si oui quelle est cette durée ? Découvrez la réponse dans les lignes à suivre.

L’utilité d’un devis

Tout d’abord, le devis est un acte qui sécurise les relations avec le client et le prestataire de service. En effet, lorsque le client donne son approbation pour l’exécution du service, il s’engage à assurer toutes les dépenses inscrites sur le document comme convenu. Il sert en quelque sorte de gage d’intérêt pour les deux parties au contrat.

Outre cela, le devis sert également de preuve lorsqu’il y a des compromis entre les parties durant l’exécution du contrat. En réalité, la signature du devis engage la responsabilité des deux parties. D’une part, le maître d’ouvrage ou le client s’engagent à payer la somme due, dans les conditions définies dans le devis. D’autre part, l’entrepreneur s’engage à exécuter les travaux, tels qu’ils sont définis sur le devis conformément au tarif indiqué.

Existe-t-il une durée de validité pour un devis ?

Tout comme toute convention, le devis a aussi une durée de validité. En effet, le prestataire qui offre ses services peut à tout moment modifier son offre. Il n’est pas tenu de le garder, car ce document n’est pas valable pour une durée indéterminée. Dans la réalité, comment ça marche ? Le client laisse à son client une marge de temps pour réfléchir afin de valider ou d’infirmer l’offre. Outre ce délai, l’offre n’est plus valable.

D’un autre côté, lorsque passé ce délai, le prestataire désire toujours collaborer avec son client, il peut toutefois rédiger un autre devis. Le simple fait de changer la date de l’ancien devis ne suffit pas. Ainsi, pour les devis de travaux, ce délai permet au client de prendre le temps de faire une comparaison des prix entre l’offre qui lui est proposée avec celles d’autres professionnels. C’est d’ailleurs à ce niveau que se trouve l’importance du devis. Lorsque le client signe le devis, il ne peut plus aller contre le tarif qui lui est proposé. Dans le cas où il estime que cette proposition lui revient cher, il a le droit de se rétracter.

Quelle est la durée de validité d’un devis ?

La durée de validité du devis varie d’un devis à un autre. Quand est-il alors de cette durée ? Tout d’abord, il est important de savoir qu’il existe deux types de devis : le devis signé et non signé.

On parle de durée de validité d’un devis signé lorsque le prestataire et son client valident et signent le devis. Quant à la durée de validité non signée, le maître d’ouvrage s’informe uniquement sur la durée de validité du devis qui lui a été transmis sans le signer. Autrement l’une des parties prend connaissance de cette durée.

Il faut noter que la durée de validité d’un devis fait partie des mentions obligatoires d’un devis. À ce propos, le pouvoir de décision de la durée de validité appartient au prestataire. Selon la jurisprudence, cette durée est de 3 mois. C’est d’ailleurs ce délai qu’on retrouve fréquemment dans la majorité des devis.

Par ailleurs, le prestataire peut fixer indépendamment la durée de validité de son devis, l’essentiel est de rester dans la norme et proportionnel aux prestations fournies. Cette durée présente plusieurs avantages. En effet, mentionner une durée de validité motive en effet le maître d’ouvrage à vous faire un retour le plus tôt possible. De plus, cela lui permet d’avoir à l’idée votre offre s’il y a assez de dépenses à faire. D’ailleurs, vous gagnez plus de temps en insérant dans le devis une durée de validité.

Comment régler les conflits liés à la validité d’un devis signé

La signature d’un devis implique la responsabilité des deux parties. Le plus souvent, après la validité du devis, le client souhaite être satisfait dans le plus bref délai. Cependant, pour éviter tout conflit lié à la date de validité du devis, il est important de bien échanger sur les moindres détails avec le client. Ainsi, il faut préciser au client le délai de réalisation ou si possible la date de fin des travaux sur le devis. En le faisant, vous réduisez tout conflit éventuel lié à la date de réalisation des travaux. Ça a peut-être l’air banal, mais ce détail compte énormément pour les travaux qui sont réalisés sur de longs termes.

Hormis ce détail, il faut ensuite exiger du client un acompte pour la réalisation des travaux. L’acompte va permettre de formaliser le plus tôt l’engagement du client.

Enfin, pour éviter les conflits, il est recommandé d’aviser le client lorsque la réalisation des travaux excède le délai prévu dans le devis. Vous pouvez par exemple le contacter par téléphone pour l’informer de la situation en lui donnant des raisons valables sur le retard de la réalisation des travaux. Voici l’essentiel de ce qu’il faut savoir sur la durée de validité d’un devis signé.